top of page

102 interpellations "en lien direct avec des actes antisémites ou d'apologie du terrorisme"

Selon le ministre de l'Intérieur, 237 signalements sur la plateforme en ligne Pharos ont ainsi été transmis à la justice depuis les attaques du Hamas en territoire israélien.


102 interpellations "en lien direct avec des actes antisémites ou d'apologie du terrorisme"
102 interpellations "en lien direct avec des actes antisémites ou d'apologie du terrorisme"

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, lundi 16 octobre, que "102 interpellations en lien direct avec des actes antisémites ou d'apologie du terrorisme, dont 27 étrangers" ont eu lieu en France depuis les attaques du Hamas contre Israël le 7 octobre. Selon le ministre, 237 signalements sur la plateforme en ligne Pharos ont été transmis à la justice.


"Ce matin encore, la DGSI [Direction générale de la sécurité intérieure] a procédé à deux interpellations, l'une dans l'est de la France, l'autre dans le sud-ouest de la France", a précisé Gérald Darmanin après un Conseil de sécurité organisé à l'Elysée "pour faire le point sur la menace terroriste", trois jours après l'attentat dans un lycée d'Arras (Pas-de-Calais). Le ministre de l'Intérieur a également ajouté que "6 500 personnes, en 2022, sont sous technique du renseignement". Il a en outre déclaré que "43 attentats ont été déjoués depuis 2017".


Gérald Darmanin a par ailleurs précisé que "20 120 personnes sont inscrites au FSPRT" [le fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste]. Sur ces plus de 20 000 personnes, "il y a 1 411 étrangers en situation irrégulière", mais "seulement 489 d'entre eux sont sur le territoire national", a-t-il ajouté. Les autres ont été expulsés ou ont été inscrits dans le FSPRT "pour les empêcher de rentrer sur le territoire national".


Source: franceinfo

bottom of page