top of page

Chelsea : Roman Abramovitch aurait contourné le fair-play financier en faisant des virements via des

Selon une enquête menée par plusieurs médias, l’oligarque russe, qui était le propriétaire de Chelsea de 2003 à 2022, a réalisé plusieurs virements suspects



Une victoire contre Tottenham (1-4), un match nul face à Manchester City après un match fou (4-4)... Après des mois, et une saison passée, compliqués, Chelsea retrouve un peu de bonheur sur le terrain ces deux dernières semaines. Mais, dans les bureaux, le club londonien est suspecté d’avoir contourné le fair-play financier, à l’époque où Roman Abramovitch était propriétaire des Blues.


L’enquête « Cyprus Confidential », menée par plusieurs médias, dont The Guardian et Le Monde, permet de mettre en avant des financements occultes, via des sociétés offshores, à plusieurs personnalités gravant autour de l’oligarque et de Chelsea. Il y est notamment question de la signature d’Eden Hazard. Pour débloquer le transfert du joueur de Chelsea, et satisfaire la demande de son agent John Bico-Penaque, un versement de 7 millions d’euros aurait été réalisé par Leiston Holdings, basée aux Îles Vierges britanniques et détenue par Abramovitch, à une entreprise basée à Dubaï. Le contrat a été signé au nom de la société par Bico-Penaque.


Des versements en veux-tu en voilà


Autre versement suspect analysé par « Cyprus Confidential », Leiston Holdings a versé 1 million de livres (1,15 million d’euros, aujourd’hui) à l’Association des jeunes espoirs de Bobo, au Burkina Faso, l’ancien club de Bertrand Traoré, arrivé à Chelsea en janvier 2014, via un contrat signé par le frère de Traoré, David.


Une affaire qui roule, puisque 7 millions d’euros auraient été versés entre 2005 et 2017 à des sociétés liées à Vladica Lemic. Ce dernier, agent notamment de Luka Modric, a été, en 2018, accusé de fraude fiscale, en utilisant la société de son frère pour payer moins d’impôts. Auparavant, avec un rôle de conseiller auprès d’Abramovich, il aurait eu un rôle important dans le recrutement d’Arjen Robben, Branislav Ivanovic, Nemanja Matic et même Carlo Ancelotti.


Une vente record


Contacté par The Guardian, le club londonien se défend : « Ces allégations sont antérieures à la propriété actuelle du club. Ils sont basés sur des documents qui n’ont pas été présentés au club et ne concernent aucune personne se trouvant actuellement au club. »


Après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, en février 2022, Roman Abramovitch avait été obligé de vendre le club avant que des sanctions ne soient prises à son encontre et à celle du club par le gouvernement britannique. L’oligarque avait réussi à céder « son » club pour 4,25 milliards de livres (4,97 milliards d’euros), la somme la plus importante pour un club de sport, à un groupe dirigé par Todd Boehly. Abramovicth avait acheté Chelsea pour 140 millions de livres (160,7 millions d’euros) en 2012.


Source: Dw

bottom of page