top of page

Escrime : Le chef du Comité olympique russe accuse le CIO d’agir « dans l’intérêt » de l’Ukraine

La Russie n’a pas apprécié le communiqué du CIO réclamant, après les événements aux Mondiaux d’escrime, de faire preuve de « sensibilité » avec les sportifs ukrainiens


La sabreuse russe Anna Smirnova après son match contre Olga Kharlan. — Andreas SOLARO
La sabreuse russe Anna Smirnova après son match contre Olga Kharlan. — Andreas SOLARO

Le chef du Comité olympique russe, Stanislav Pozdniakov, a accusé vendredi le Comité international olympique d’agir « dans l’intérêt » de l’Ukraine, après que le CIO a appelé à faire preuve de « sensibilité » avec les sportifs ukrainiens. Cela fait suite aux Mondiaux d’escrime, lors desquels l’affrontement entre Olga Kharlan et la Russe Anna Smirnova a tourné au vinaigre, l’Ukrainienne refusant de serrer la main de son adversaire avant de se voir disqualifiée par les organisateurs.


« Le CIO (…) a pris le parti du conflit politique, a commencé à agir dans l’intérêt de cette partie », a déploré Pozdniakov dans un communiqué publié sur Telegram. Jeudi, après la disqualification d’Olga Kharlan, le Comité international olympique a publié un communiqué dans lequel il demande de faire preuve de « sensibilité » à l’égard des sportifs ukrainiens.


Le CIO applaudit l’Ukraine


Il a également tenu à saluer le gouvernement ukrainien, qui vient de décider que ses athlètes pourront désormais affronter des Russes et des Biélorusses à condition qu’ils ou elles participent sous bannière neutre. Cette décision de Kiev « permettra (aux Ukrainiens) de se qualifier pour les Jeux olympiques de Paris en 2024 », s’est félicitée l’instance.


source: 20 Minutes

bottom of page