top of page

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky promet de "ravager" les forces russes, dans son message de Nouvel An

Son allocution était illustrée par des images de l'artillerie et des avions de chasse.



Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a promis dans ses vœux de Nouvel An, dimanche 31 décembre, de "ravager" les forces russes qui ont envahi son pays il y a bientôt deux ans. "L'année prochaine, l'ennemi va subir les ravages de notre production domestique", a-t-il lancé, assurant que l'Ukraine aurait en 2024 un million de drones dans son arsenal. Son allocution télévisée était illustrée par des images de l'artillerie et des avions de chasse ukrainiens.


L'Ukraine disposera d'au moins "un million" de drones supplémentaires dans son arsenal l'année prochaine, a-t-il ajouté, ainsi que d'avions de chasse F-16 fournis par ses partenaires occidentaux.


"Nos pilotes maîtrisent déjà les F-16"


Ce message de Nouvel An intervient moins de 72 heures après que Moscou a lancé de nombreux missiles et des drones sur les villes ukrainiennes, tuant 39 personnes dans l'une des plus grandes attaques aériennes depuis le début de la guerre. "Nos pilotes maîtrisent déjà les F-16, et il est certain que nous les verrons bientôt dans notre ciel", a-t-il déclaré. "Ainsi, nos ennemis verront à quoi ressemble notre colère".


Volodymyr Zelensky a également exhorté ses alliés occidentaux à maintenir leur soutien, alors que les signes de lassitude à l'égard du conflit se multiplient. "Les Ukrainiens sont plus forts que toutes les intrigues, toutes les tentatives de diminuer la solidarité mondiale, de saper la coalition de nos alliés", a-t-il estimé.


Malgré des aides militaires occidentales qui se comptent en milliards de dollars, l'Ukraine n'est pas parvenue à faire de percée majeure dans sa contre-offensive de l'été 2023 contre les forces russes. Depuis, Moscou a intensifié la pression le long des lignes de front, s'emparant de la ville de Marinka début décembre et cherchant à prendre le contrôle de Koupiansk dans le nord-est du pays.


Source: franceinfo

bottom of page