top of page

Japon : le séisme du Nouvel An a fait plus de 200 morts, selon un nouveau bilan

Le nombre de personnes dont les autorités sont sans nouvelles a en revanche été revu à la baisse, et s'établit désormais à 102.



Le séisme survenu le 1er janvier dans le centre du Japon a fait 202 morts, selon un nouveau décompte provisoire diffusé par les autorités du département d'Ishikawa, mardi 9 janvier. Le nombre de personnes dont les autorités sont sans nouvelles a en revanche été revu à la baisse, et s'établit désormais à 102 disparus.


Il s'agit de la catastrophe naturelle la plus meurtrière au Japon depuis des inondations géantes dans l'ouest du pays en 2018, qui avaient fait plus de 220 morts. C'est aussi le séisme le plus meurtrier dans l'archipel depuis ceux qui avaient frappé l'île de Kyushu en 2016, causant près de 300 morts.


Survenu le 1er janvier dans la péninsule de Noto, à la pointe nord du département d'Ishikawa, le puissant séisme de magnitude 7,5 et des centaines d'autres secousses ayant suivi ont fait s'effondrer de nombreux bâtiments, déclenché des incendies et endommagé de nombreuses infrastructures. Plus d'une semaine après la catastrophe, plus de 3 000 habitants de la péninsule sont toujours coupés du monde en attendant les secours, lesquels sont ralentis par la pluie et la neige, et le blocage persistant de routes du fait d'éboulements. Près de 60 000 foyers sont par ailleurs toujours privés d'un accès à l'eau courante et plus de 15 000 restent mardi sans électricité.


Source: franceinfo

bottom of page