top of page

L'ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE S'EST ENCORE CONTRACTÉE EN JUIN




L'indice PMI reste sous les 50 points, signifiant une contraction du secteur. Pour la première fois depuis début 2023, l'emploi s'est replié.


L'activité manufacturière française a continué de se contracter fortement en juin, toujours pénalisée par la faiblesse de la demande, selon l'indice PMI publié lundi par le cabinet S&P Global et la Hamburg Commercial Bank (HCOB). L'indicateur s'est établi à 46 points en juin, se redressant légèrement par rapport aux 45,7 points enregistrés le mois précédent.


Un indice supérieur à 50 traduit une expansion de l'activité tandis qu'un indice inférieur à ce seuil correspond à une contraction.


5e mois consécutif de repli


"Le secteur manufacturier français s'est contracté pour un cinquième mois consécutif en juin, les dernières données PMI HCOB signalant de nouveaux replis de la production et des nouvelles commandes, tant sur les marchés français qu'en provenance de l'étranger", a commenté Norman Liebke, économiste de la HCOB, dans un communiqué.



Cette contraction de la production s'inscrit dans un contexte inflationniste et de stocks excédentaires chez les clients.


Pour la première fois depuis début 2023, l'emploi s'est replié dans le secteur, les quelque 400 entreprises manufacturières interrogées signalant le non-renouvellement des contrats à durée déterminée et le non-remplacement des départs volontaires.


Les perspectives se détériorent aussi, les fabricants se montrant plus pessimistes quant à la croissance de leur activité au cours des douze prochains mois. Sur une note plus positive, les prix de vente ont diminué, pour la première fois depuis trois ans.

bottom of page