top of page

L'Agence européenne pour l'environnement juge "difficile" pour l'UE d'atteindre ses objectifs enviro

L'AEE appelle à les Vingt-Sept à "appliquer davantage les lois existantes" et à "intégrer le climat et l'environnement dans d'autres domaines politiques".



L'Agence européenne de l'environnement (AEE) juge "difficile" pour les Vingt-Sept de respecter les ambitions environnementales de l'Union européenne d'ici 2030, selon un rapport publié lundi 18 décembre. Elle estime par exemple qu'il est "très improbable" que l'Union européenne réussisse à diminuer sa consommation d'énergie autant qu'elle le souhaite. Pour atteindre l'objectif en "2030, le rythme annuel moyen de réduction observé au cours des dix dernières années devra être trois fois plus rapide", a déclaré l'AEE.


En outre, atteindre une part de 42,5% d'énergies renouvelables dans la consommation globale est jugé "peu probable". D'après ce document, il est aussi "très improbable" que 25% des terres agricoles soient cultivées selon les critères de l'agriculture biologique. A contrario, il est "sans doute probable" que l'objectif de réduction de 55% des émissions des gaz à effet de serre soit réalisé pour 2030, relève l'AEE. Bonne nouvelle toutefois, il est "très probable" que l'UE arrive à réduire de 55% le nombre de décès prématurés liés à la pollution de l'air.


Ce rapport, qui ambitionne d'être actualisé chaque année, évalue les progrès réalisés par les pays membres sur les 28 objectifs du programme d'action pour l'environnement de l'UE, qui couvre la période 2021-2030. "Pour accélérer les progrès, il faut que les Etats membres appliquent davantage les lois existantes, prennent des mesures supplémentaires et intègrent le climat et l'environnement dans d'autres domaines politiques", a insisté l'AEE.


Source: franceinfo

bottom of page