top of page

Le Premier ministre estime que l’Ukraine est « sous le contrôle total » des Etats-Unis

Robert Fico compte aussi dire au Premier ministre ukrainien, lorsqu’il le recevra mercredi, qu’il mettra son veto à l’entrée de l’Ukraine dans l’Otan


C’est une déclaration qui ne devrait faire plaisir ni à Kiev ni à Washington, mais qui pourrait réjouir du côté du Kremlin. Le Premier ministre slovaque Robert Fico a estimé samedi que « l’Ukraine n’est pas un pays indépendant et souverain » mais « sous le contrôle total et l’influence des Etats-Unis ».

Membre de l’Otan, la Slovaquie est l’un des pays les plus prorusses au sein de l’Union européenne.


Bratislava refuse de livrer des armes à Kiev

Cette déclaration arrive alors que Robert Fico doit rencontrer son homologue ukrainien Denys Chmygal mercredi dans une ville située à la frontière entre les deux pays. « Je lui dirai que je suis contre l’adhésion de l’Ukraine à l’Otan et que j’y mettrai mon veto. Cela déclencherait la troisième guerre mondiale, ni plus ni moins », a-t-il annoncé à la chaîne de télévision publique RTVS.

Le Premier ministre a ajouté vouloir confirmer à Denys Chmygal que ce dernier « ne recevra pas d’armes de la part de l’armée et l’Etat slovaque ». Il a également accusé l’Ukraine d’être l’un des pays les plus corrompus au monde : « Dieu seul sait où l’aide qui vous est envoyée disparaît ».


« Que les Russes s’en aillent… ? C’est irréaliste »

A ses yeux, le conflit avec la Russie qui dure depuis deux ans est sans solution du point de vue militaire et l’Ukraine va devoir céder des portions de territoire : « Il devra y avoir une forme de compromis qui sera très douloureux pour les deux parties ». « Qu’est-ce qu’on attend ? Que les Russes s’en aillent… ? C’est irréaliste », a-t-il estimé.

Selon un rapport de 2023 du groupe de réflexion Globsec de Bratislava, moins de la moitié des Slovaques (40 %) estiment que la Russie est responsable de la guerre en Ukraine.


bottom of page