top of page

Mort de Franz Beckenbauer : l'Allemagne pleure la disparition de son "Kaiser"

Franz Beckenbauer aura marqué le monde du football pendant plus d'un demi-siècle et était une figure reconnue et respectée outre-Rhin.



Avec la mort de Franz Beckenbauer, les hommages se multiplient en Allemagne. Le pays perd non seulement son plus grand footballeur, mais aussi "un homme qui a inspiré plusieurs générations", selon Rudi Völler, champion du monde 1990 sous les ordres du "Kaiser", le surnom de la légende du Bayern Munich.


Le Süddeutsche Zeitung, un des trois plus grands quotidiens allemands, rend hommage à "celui à qui tout réussissait".


Joueur de génie, sélectionneur à succès, dirigeant inspiré… Un homme que l’ancien international Bernd Schuster place au sommet du football mondial aux côtés de Pelé, Eusebio et Johan Cruyff.


Tandis que Lothar Matthäus, capitaine de l'équipe d'Allemagne qui remporte la coupe du Monde en 1990, salue une "personnalité reconnue et respectée dans le monde entier".


Le Bayern Munich en deuil


Le Bayern Munich, que le Kaiser avait rejoint en 1958 en tant que joueur avant d’en prendre les rênes, publie sur son site internet un grand portrait en noir et blanc de Franz Beckenbauer.


Uli Hoeness, président d’honneur, dit son admiration pour un homme que personne ne pourra jamais égaler. "Il apportait de la légèreté, de l’élégance et de la magie sur le terrain", juge un autre cadre de l’équipe bavaroise qui estime que Beckenbauer restera, à tout jamais, le seul "Kaiser" du football allemand.


Source: franceinfo

bottom of page