top of page

Open d'Australie : fin de parcours pour Diane Parry et Luca Van Assche, Aryna Sabalenka et Jannik Sinner expéditifs... Ce qu'il faut retenir des matchs de vendredi

Les Français Diane Parry et Luca Van Assche ont été éliminés, vendredi à Melbourne. En revanche, les favoris ont tenu leur rang.



Après les exploits majuscules des deux Français Clara Burel et Arthur Cazaux la veille, la journée a été tout autre à Melbourne, vendredi 19 janvier. Premiers engagés de la journée, les Tricolores Diane Parry et Luca Van Assche n'ont pas validé leur billet pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie. En revanche, les favoris n'ont pas tremblé. Ils n'ont laissé que des miettes à leurs adversaires, se qualifiant pour le tour suivant en 52 minutes pour la tenante du titre Aryna Sabalenka, 61 minutes pour Coco Gauff et moins de deux heures pour Jannik Sinner.


Les Français : la désillusion pour Diane Parry, Luca Van Assche trop juste


Mauvaise journée pour les Tricolores engagés vendredi à Melbourne. La Française Diane Parry (72e) a été renversée au super tie-break par la pépite russe Mirra Andreeva, déjà dans le top 50 à 16 ans, au troisième tour de l'Open d'Australie, après avoir mené 5-1 et eu une balle de match dans le troisième set, sur le service de la jeune Russe. Andreeva s'est finalement imposée 1-6, 6-1, 7-6 (10-5) après quasiment deux heures et demie de jeu. Tombeuse en moins d'une heure au tour précédent de la numéro 6 mondiale Ons Jabeur, la jeune joueuse russe se hisse déjà pour la deuxième fois de sa carrière naissante en huitièmes de finale en Grand Chelem après Wimbledon 2023. Elle y affrontera soit la numéro 11 mondiale Barbora Krejcikova, soit la qualifiée australienne Storm Hunter.


De son côté, Luca Van Assche (79e) n'a rien pu faire face au Grec Stéfanos Tsitsipas. Le numéro 7 mondial, et finaliste sortant, a accéléré au troisième tour aux dépens du jeune Français, dominé 6-3, 6-0, 6-4 en à peine plus de deux heures de jeu. En huitièmes de finale, Tsitsipas affrontera le 12e mondial Taylor Fritz, tombeur du Hongrois Fabian Marozsan (67e). Van Assche, espoir français à 19 ans, découvrait le troisième tour en Grand Chelem, au prix de deux premiers matches remportés en cinq sets.


Les favoris : Coco Gauff, Jannik Sinner, Aryna Sabalenka déroulent


Elle n'a pas traîné pour se qualifier. Coco Gauff, 4e mondiale et lauréate de l'US Open 2023, n'a laissé que deux jeux à sa compatriote américaine Alycia Parks (82e), surclassée 6-0, 6-2 en 61 minutes. Gauff, qui fêtera ses vingt ans au mois de mars, affrontera la Polonaise Magdalena Frech (69e) ou la qualifiée russe Anastasia Zakharova pour une place en quarts de finale. Elle égale pour l'instant sa meilleure performance à l'Open d'Australie : elle y avait déjà atteint les huitièmes de finale en 2020 et en 2023. Gauff avait idéalement lancé sa saison 2024 en conservant son titre à Auckland, en Nouvelle-Zélande, début janvier.


Encore plus rapide, Aryna Sabalenka, numéro 2 mondiale et tenante du titre, n'a laissé aucune chance à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (33e) en s'imposant 6-0, 6-0 en 52 minutes. Sabalenka est ébouriffante jusque-là à Melbourne : en trois matches, elle n'a laissé échapper que six jeux et, au total, a passé moins de trois heures sur le court. Au premier tour, 6-0, 6-1 (contre Seidel) en 53 minutes. Au deuxième tour, 6-3, 6-2 (contre Fruhvirtova) en 67 minutes. Encore moins au troisième. "Je suis super contente du niveau auquel je joue jusque-là, j'espère continuer comme ça, ou même encore mieux", ambitionne la Biélorusse de 25 ans. En huitièmes de finale, elle affrontera l'Américaine Amanda Anisimova, ex-21e mondiale retombée au-delà de la 400e place mondiale, de retour sur le circuit après avoir connu une période difficile.


Lui aussi n'a laissé que des miettes à son adversaire. Le numéro 4 mondial Jannik Sinner a rallié les huitièmes de finale sans perdre le moindre set après sa victoire 6-0, 6-1, 6-3 contre l'Argentin Sebastian Baez (29e). L'Italien de 22 ans, un des principaux outsiders du Grand Chelem australien, affrontera le 15e joueur mondial Karen Khachanov pour une place en quarts de finale. "Je joue vraiment bien et je me sens super bien ici", s’est réjoui Jannik Sinner, qui, comme au tour précédent, a passé moins de deux heures sur le court vendredi. L'Italien commence ainsi lui aussi parfaitement sa semaine à Melbourne. Il reste le seul joueur à avoir battu le numéro 1 mondial Novak Djokovic, à deux reprises (au Masters (en phase de poules) et en Coupe Davis) après Wimbledon et jusqu'à la fin de la saison 2023.


Source: franceinfo

bottom of page